Palmiers

10 ascensions mythiques à faire à vélo

Découvrez le TOP 10

Chaque année, le Tour de France est le rendez-vous cycliste de l'été. Il rassemble téléspectateurs et supporters le long des routes françaises au mois de juillet, dans une ambiance festive et populaire intergénérationnelle. Les différentes étapes de la Grande Boucle traversent les pistes les plus tortueuses et les cols de montagne les plus hauts du pays, mettant à rude épreuve l'endurance des champions. Dans le monde entier, certaines ascensions font rêver les cyclistes amateurs et professionnels. Pour gravir ces sommets, il faut un bon entraînement et beaucoup de volonté : c'est le prix à payer pour avoir accès à des paysages somptueux ! De l'Inde au Canada, voici 10 ascensions mythiques qui vous donneront envie d'endosser votre plus beau maillot à pois !

 

Khardung La, gravir l'Himalaya

 

En Inde, la route qui mène au col de Khardung, dans la chaîne de l'Himalaya, est la plus haute du monde : elle culmine à 5 602 m. La beauté du paysage lunaire qui s'étire le long de ces 40 km de montée en ferait presque oublier les efforts demandés pour atteindre le sommet. Une fois le défi relevé, arrivé en haut du col de Khardung, un panneau « Khardung La, the highest motorable road in the world » permet d'immortaliser le moment face à un panorama unique !

 

Le Paso Ticlio, monter dans les Andes

 

Le Paso Ticlio culmine à 4 818 m, il se situe dans les Andes, au Pérou. Il s'agit du point le plus haut de la « Carretera Central », la route principale du pays. Si sa hauteur est impressionnante, son dénivelé ne l'est pas moins puisqu’avec ses 4 755 m, cette montée a le pouvoir de ralentir les cyclistes les plus entraînés ! Si vous préférez le train, sachez que Ticlio est aussi le point culminant du Ferrocarril Central Andino, la deuxième ligne de chemin de fer la plus haute du monde.

 

Le col de l'Angliru, le roi de la Vuelta

 

L'Alto de l'Angliru se situe dans la région des Asturies, en Espagne. Ce col de la Cordillère Cantabrique est réputé pour sa grande difficulté, il est d'ailleurs, depuis de nombreuses années, une étape déterminante de la Vuelta, compétition cycliste majeure d'Espagne. Avec des pentes moyennes à 20 % pendant plus de 1 570 m, il offre une occasion unique aux meilleurs cyclistes de se démarquer. Auparavant, le col de l'Angliru était emprunté par les bergers lors de la transhumance.

 

La promenade des Glaciers, de roches et de glace

 

Bien plus qu'une promenade de santé, l'Icefields Parkway – ou promenade des Glaciers – s'étend sur 230 km et traverse les deux cols les plus élevés des montagnes Rocheuses : le Bow qui culmine à 2 067 m, et le Sunwapta à 2 030 m. Située en Alberta, au Canada, il s'agit de l'une des routes les plus impressionnantes du monde : de lacs en glaciers, les usagers y rencontrent caribous, ours noirs et marmottes.

 

Le Kitzbüheler Horn, une ascension tyrolienne

 

Le Kitzbüheler Horn, ou « corne de Kitzbüheler », est un sommet des Alpes autrichiennes. Il culmine à 1 996 m d'altitude et offre de très belles vues sur le Tyrol oriental. Son ascension est considérée comme l'une des plus difficiles au monde puisque des pentes allant de 9 % à 13 % y ont été relevées, ainsi qu'une montée longue de 10 km demandant une endurance à toute épreuve ! Le Kitzbüheler Horn, pour sa grande complexité, est devenu l'une des étapes déterminantes du Tour d'Autriche.

 

Le Mont Ventoux, l'idole du Tour

 

Situé dans le Vaucluse, le Mont Ventoux culmine à 1 912 m. Il est bien connu des amateurs du Tour de France qui suivent chaque année les exploits des grimpeurs lors de l'étape se déroulant sur ses pentes. Pourquoi ne pas tenter soi-même l'expérience ? Pour cela, l'ascension débute à Bédouin où une montée à plus de 10 % de dénivelé attend les meilleurs cyclistes. À leur arrivée, tous leurs efforts seront récompensés par une vue exceptionnelle sur la Provence, des Alpes à la Méditerranée.

 

Paso Internacional Los Libertadores, du Chili à l'Argentine

 

Au cœur de la Cordillère des Andes, le Paso Internacional Los Libertadores, ou Paso Cristo Redentor, est une frontière terrestre entre le Chili et l'Argentine. Ce col est situé sur la route qui relie Santiago du Chili à Mendoza, il compte 25 lacets et un tunnel débouchant face à une immense statue du Christ Rédempteur à plus de 3 800 m d'altitude. Les conditions météorologiques ainsi que la présence de nombreux usagers rendent cette ascension particulièrement difficile.

 

La Queen Victoria Ride, le relief australien

 

La Queen Victoria Ride forme une boucle de 230 km depuis la ville de Mount Beauty, dans l’État du Victoria en Australie. Son parcours emprunte notamment la redoutable montée de Back o'Falls mettant à l'épreuve l'endurance des cyclistes. Si vous envisagez une escapade moins sportive, sachez aussi que la Great Ocean Drive qui longe la côte du Victoria offre des paysages remarquables tout au long de ses 250 km.

 

Mauna Kea, entre ciel et terre

 

Le volcan Mauna Kea, sur l'île d'Hawaï, est réputé pour son observatoire astronomique, le plus important du monde. Les plus téméraires y accéderont à vélo, grâce à une route de 80 km – la Saddle Road – au dénivelé allant jusqu'à 4 000 m. Si le volcan est aujourd'hui éteint, sa route est toujours menaçante pour les cyclistes puisqu'elle est recouverte de terre et de graviers volcaniques sur les derniers kilomètres. Pensez à prévoir un vélo tout-terrain !

 

Le col du Stelvio, le géant du Giro

 

Au nord de l'Italie, le col du Stelvio est le plus haut col routier du pays et le deuxième des Alpes. Il s'étend entre les régions du Trentin-Haut-Adige et de la Lombardie et culmine à 2 758 m d'altitude. Sa montée de 26 km et ses 48 virages en épingle à cheveux en font une étape redoutée de la compétition cycliste la plus prisée de la péninsule, le Giro d'Italia, lorsque les conditions météorologiques le permettent.