Palmiers
Photo de la Louisiane - Gabriel Page

Louisiane, au coeur du pays cajun

Sillonnez l'état américain de la Louisiane et retracez son histoire entre faune, flore, patrimoine historique, culturel et gastronomique...

Les bayous royaume des oiseaux et des alligators

 

Pour les adeptes de sensations fortes et les passionnés d’histoire de France, rien de tel qu’un voyage dans les bayous de Louisiane, état américain du sud des Etat-Unis situé dans le golfe du Mexique où l’on retrouve trace de 336 ans de présence française depuis que Robert Cavellier de la Salle, explorateur venu de la nouvelle France, explora le bassin du Mississipi jusqu'à son embouchure et donna à cet immense territoire le nom de Louisiane en l’honneur du roi de France Louis XIV. Notre escapade nous amène dans les bayous des communes de Lafayette et de Saintmartinville situés sur la partie ouest de l’état à environ 250 kilomètres de la Nouvelle Orléans. Le mot « Bayou » à été forgé par les français à partir de « Bayuk » terme des indiens Choctaw désignant des rivières stagnantes et des criques pour finir par se confondre avec la vaste étendue marécageuse du sud de la Louisiane.L’autre spécificité du bayou est aussi d’être un paradis pour les ornithologues et un lieu de vie pour les alligators et que l’on soit amateur de photographies, de balades en bateaux ou de chasse, le dépaysement est total et les montées d’adrénaline assurées et actives.

 

Apparu il y à 300 millions d’années et menacé d’extinction dans les décennies 1920 et 1930, l’alligator américain revient de loin et ce grâce à un programme de protection décidé au début des années 60 qui assure la conservation de l’espéce.La saison de chasse, limitée au mois de septembre, est une occasion unique de découvrir le bayou de l’intérieur en chassant l’alligator sauvage qui est une une expérience unique et aussi tonique ou les chasseurs risquent des blessures graves à chaque remontée d’alligator car sortir un monstre de l’eau et lui ouvrir sa gueule après l’avoir maitrisé nécessite des techniques très appropriées.La découverte de la faune présente est pure merveille où l’on y croise des grands hérons bleus ou blancs, des pélicans bruns qui volent au dessus de nos têtes avec des gestes presque cérémoniaux sans oublier le fameux pygargue à tête blanche ou aigle d’Amérique symbole de la nation américaine.

 

Des cadiens aux cajuns

 

Sillonner les rues de Lafayette, ville fondée en 1821 par Jean Mouton Acadien et initialement nommée Vermilionville pour ensuite prendre en 1884 le nom de Lafayette en l’honneur du marquis de la Fayette héros de la guerre d’indépendance américaine, nous enchante car l’on y constate des indications bilingues sur les plaques de rues aux proportions chatoyantes. Cette cité francophone est au cœur du pays cajun anciennement cadien et conserve en elle une partie de l’histoire passionnante de l’acadie et notamment à partir de 1755, date d’arrivée des premiers acadiens en Louisiane à la suite    du grand dérangement et de leurs départs du Canada. Découvrir la culture et la convivialité de ce territoire francophone en terre américaine est très intéressant également à Saintmartinville nommée ainsi en l’honneur de Martin De Tours qui est ,avec Lafayette, le Berceau de la présence acadienne en Louisiane. Goûter à la cuisine louisianaise qui est typique et épicée reste aussi une tradition à ne pas manquer que ce soit avec les decatfishes que sont les crevettes et les écrevisses ou bien encore le bifteck d’alligator frit et déguster ces plats dans de bons restaurants accompagnés de musiciens qui entonnent les chansons des cajuns rythmées par le violon et l’accordéon ne peut que vous ravir et ce voyage en terre louisianaise nous à offert une autre image de l’Amérique qui est aussi un pays qui allie culture, art de vivre et plaisirs gastronomiques.

Crédit photo : Lafayette Travel

Logo de Gabriel Page Links conseil
Article écrit par Gabriel Page

Membre du groupe LINKS CONSEIL 

www.gabrielpage.com

www.destinationlemonde.fr