Palmiers
Photo de la vallée du Lot - Gabriel Page

Découvrez le Quercy : Entre Terroir Et Traditions

Découvrez le riche patrimoine de la province du Quercy...

Dans Le Secret Des Falaises

C’est à la sortie de Cajarc quand on emprunte la D662 en direction de Cahors que la vallée du Lot offre son plus beau visage avec ses petits villages perchés tout en haut de falaises majestueuses constituées de roches pures et blanches comme de l’ivoire et où l’on aperçoit, tel un serpent qui se recroqueville, le Lot qui se faufile avec son long filet bleu et vert.Nous sommes dans le parc Naturel des Causses Du Quercy, territoire de plus de 150 000 hectares composé principalement de 3 milieux géologiques que sont le Causse, les vallées et le limargue situé plus à l’est à la frontière du Massif Central.

Avant de rejoindre notre gite à Saint Cirq Lapopie, nous longeons cette radieuse vallée qui nous enchante par sa beauté naturelle et aussi son histoire, relatée ici et là par des informations gravées. Sur des panneaux de bois et qui nous rappellent qu’en ces lieux, des hommes vivaient dans le secret de ces falaises majestueuses au temps de la préhistoire et que bien plus tard, on y construisit les bastides, ces villes nouvelles du Moyen Age et que naviguaient sur le Lot les fameuses gabares chargées de convoyer le vin de Cahors que l’on servait à l’époque à la table des rois. Que ce soit en voiture, à pied ou à vélo, sillonner la Vallée Du Lot et sa rivière chatoyante que l’ancien français ou bien l’occitan, héritiers du toponyme gaulois nomment Olt, c’est découvrir la nature de très près comme nous l’aimons, constituée ici de grands espaces où se mêlent à la fois des clairières ombragées ou il fait bon s’arrêter surplombées de falaises abruptes et de causses arides.

Photo de Saint Cirq Lapopie - Gabriel Page

Saint Cirq Lapopie

Adossé à une falaise surplombant les berges du Lot, riche de son histoire et de son patrimoine datant de l’époque médiévale, Saint Cirq Lapopie est un village typique avec ses petites ruelles très pittoresques où se mélangent harmonieusement des maisons anciennes composées de façades en pierre ou en pans de bois avec des arcades d’échoppes qui présentent de nombreuses activités artisanales et culinaires. Classé monument historique et considéré comme l’archétype du village médiéval quercynois, Saint Cirq Lapopie présente une configuration particulière avec ses venelles pittoresques et ses carrierous complétés d’escaliers reliant les maisons entre elles.

Photo de Saint Cirq Lapopie Rue - Gabriel Page

Des traditions bien conservées

Dès notre arrivée à Saint Cirq Lapopie et en poussant sa porte fermière d’entrée, nous découvrons notre gite qui nous enchante par sa décoration soignée et raffinée avec notamment cette fourche posée au-dessus de la cheminée qui démontre le caractère très terroir de ce lieu typique. Découvrir le Quercy et son environnement, là où il y a des surprises à chaque pas, est particulièrement enrichissant comme nous le constaterons à travers nos multiples escapades dans ce département riche de par sa nature et aussi sa culture et séjourner dans un gite rural au cœur de cette France profonde si attachante et si belle et ou les traditions restent bien conservées est toujours très plaisant en complément du fait que nous sommes dans une région réputée pour sa gastronomie et ses produits du terroir que nous consommerons sans modération tout au long de notre séjour.

Ceinturée par la rivière Lot et entourée sur trois cotés par un cirque naturel de collines escarpées et arides, la ville de Cahors est très accueillante et se caractérise par sa partie ancienne, dignement conservée, qui lui vaut d’être labellisée ville d’art et d’histoire depuis 2005. Prendre un verre à l’ombre des platanes sur ces terrasses typiquement méridionales ou bien flâner dans ces vieux quartiers avec ses petites rues étroites bordées de fleurs aux couleurs vives situées tout près d’un des plus beaux marchés de France est un véritable plaisir que nous apprécions à sa juste valeur tant il y a de choses à découvrir dans cette cité authentique ou histoire et art de vivre se conjuguent en permanence. 

Un Patrimoine Architectural Unique

Prenant sa source dans le cantal et parcourant son chemin à travers le Quercy pour se jeter dans le Lot, le Célé suit son cours dans un endroit ravissant imprégné de culture et d’histoire : La Vallée du Célé. Depuis la nuit des temps, les hommes ont imprimés leurs marques à cette vallée comme en témoigne les nombreux vestiges et gravures préhistoriques que l’on retrouve dans les grottes creusées dans les falaises de calcaire situées sur la route qui nous mène au joli village de Sauliac sur Célé. Tout en posant nos vélos près du pont qui enjambe le Célé et avant d’emprunter le chemin en corniche qui domine le site et qui donne une belle vue d’ensemble sur la vallée, nous prenons le temps d’admirer ce village imprégné de calme et de sérénité ou les reflets des maisons et du pont se fondent dans la rivière dans un éclat de couleurs multiple. Avant notre déjeuner prévu sur les bords du Célé, nous sillonnons à bicyclette les petites rues étroites et escarpées de Sauliac et de sa partie ancienne Le Vieux Sauliac qui a la particularité, outre son architecture typiquement lotoise, d’être accrochée à la falaise tout près de la rivière. 

Photo de vallée du Lot Saint Céré - Gabriel Page

C’est vers le nord en longeant la vallée en direction de Saint Céré quand nous empruntons la D41 avec ses petites routes escarpées et sinueuses qui nous mènent au cœur du Parc Naturel des Causses Du Quercy que l’on mesure également la diversité de la faune et de la flore de cette belle région à travers ce vol majestueux de faucons pèlerins que nous apercevons tout en haut des falaises qui surplombent le Célé juste avant notre arrivée à Brengues. Une fois sur le causse de Gramat, nous découvrons des paysages très différents, plus arides et constitués de champs et de Landes à la végétation épineuse parsemés, ici et là, de murets de pierre sèche et de fermes à l’architecture atypique avec leurs toits à forte pente couverts de tuiles plates complétés par un escalier extérieur le « Bolet » et du traditionnel pigeonnier attenant.

Située au carrefour de l’auvergne, du causse et de la vallée de la Dordogne, la cité Médiévale de Saint Céré possède un patrimoine architectural unique avec ses maisons anciennes et ses hôtels particuliers ceinturés de jardins harmonieusement composés que l’on peut admirer lorsque l’on longe la rivière Bave qui traverse cette radieuse cité dont le charme n’avait pas échappé à l’écrivain Savinien D’Alquié qui écrivait en 1721 « Dans cette cité, tout y est commode pour faire bonne chère, très propre à s’y divertir à cause des bons esprits qu’il y a et des autres commodités dont on y jouit ».

Logo de Gabriel Page Links conseil

Article écrit par Gabriel Page
Membre du Groupe LINKS CONSEIL
www.gabrielpage.com
www.destinationlemonde.fr