Palmiers
Photo de Saint Pierre et Miquelon - Gabriel Page

Saint Pierre et Miquelon

Saint Pierre et Miquelon, territoire français en Amérique du Nord, est très peu connu... Découvrez donc ses paysages, sa faune maritime et terrestre unique !

Un territoire français en Amérique Du Nord

 

La particularité de nos départements et territoires d’outre mer est leur diversité et il est intéressant de découvrir des lieux qui sortent des sentiers battus comme par exemple l’archipel de Saint Pierre et Miquelon, seul territoire français d’Amérique du nord situé à 25 kilomètres de terre neuve et des cotes canadiennes. Baptisé du nom de Saint Pierre par l’explorateur Jacques Cartier au XVI siècle, l’archipel surnommé « Le Caillou » comme l’appellent les saint-pierrais est constitué de 2 îles voisines et juxtaposées intégrant une histoire riche, une faune et une flore variée accouplée à des paysages toniques et vivifiants.

Outre l’île principale de Saint Pierre, il y a Langlade et Miquelon et ces iles font partie intégrante de l’histoire de la pèche française car elles servaient de bases avancées aux pécheurs normands, basques et bretons dès le début du XVI siécle ou ils y pratiquaient la chasse baleinière et plus récemment par les terras neuvas lors de leurs campagnes de pêches. Se promener dans les rues de Saint Pierre est réjouissant car on y croise des maisons construites en bois agrémentées de façades multicolores allant du jaune vif en passant par le bleu turquoise et qui donnent à la ville une touche un peu exotique en complément d’échanges passionnés avec les habitants dont certains portent encore avec fierté le béret basque ou bien encore la coiffe acadienne prenant en compte les données historiques et sociologiques de l’archipel.

Photo de Saint Pierre et Miquelon - Gabriel Page

 

Une faune marine et terrestre unique

 

Visiter ce territoire, c’est s’immerger au plus près de grands espaces ou vivent une faune marine et terrestre unique comme à Langlade et Miquelon qui compte plus de phoques que d’habitants ou bien encore les sorties en mer qui permettent d’observer baleines à brosses, rorquals et dauphins qui se fendent de mouvements majestueux et cérémoniaux.Pour les adeptes de la marche et de la chasse,     rien de tel qu’une balade sur les chemins de Langlade ou au Cap de Miquelon ou l’on peut traquer le cerf de Virginie dans cette réserve de chasse bordée de hautes falaises. Les iles comptent également plus de 320 espèces d’oiseaux qu’il est ravissant de contempler notamment lors des périodes de migration avant de sillonner la seule forêt boréale existante en France constituée de résineux et de feuillus. Une autre chose que l’on ressent en visitant ces lieux aussi radieux est la sensation d’être dans un autre univers ou calme et sérénité semblent exister depuis une éternité comme nous le constaterons sur le grand Colombier ou la vue sur Saint Pierre et Langlade est sublime.

La vie culturelle et sportive de ces iles est aussi très développée avec notamment le musée héritage qui présente depuis 2003 une riche collection d’objets témoignant de la vie sociale de l’archipel incluant le rôle de la ville de Saint Pierre du temps de la prohibition aux Etats unis. Durant la saison estivale, de nombreuses manifestations comme la course à pied entre Miquelon et Langlade, la fête basque, le rock N Rhum ou bien encore le festival de musique donnent à ces îles toute la mesure de leur art de vivre mâtiné de convivialité. Choisir Saint Pierre Et Miquelon comme prochaine destination de vacances, c’est découvrir un territoire français intégrant toutes les commodités de notre temps mais ou la nature à l’état pur règne en maitre.

Photo de Saint Pierre et Miquelon - Gabriel Page

Logo de Gabriel Page Links conseil
Article écrit par Gabriel Page

Membre du groupe LINKS CONSEIL

www.gabrielpage.com

www.destinationlemonde.fr