L'histoire de la Roumanie

Publié le par Sophia Pondy - mis à jour le

Découvrez l'histoire de la Roumanie...

La Roumanie

 

Photo-page-pub-roumanie

La destination latine de l’Est

Situé à moins de 3 heures de vol direct depuis la France, la Roumanie est un pays francophone situé à l’est de l’Europe. Faisant partie de la Communauté Européenne,  ni passeport ni visa ne sont nécessaire pour y aller. ‘’Le jardin des Carpates’’ comme on présente la destination, offre de nombreuses attractivités pour les touristes.

Histoire et Tradition

Les Français apprécient la Roumanie. Ils sont de plus en plus nombreux à y aller. En  2016 ils ont été plus de 200.000 à visiter le pays, ce qui représente une augmentation de +61% par rapport à 2015 ! Avant de décrire ses atouts touristiques, il faut insister, avant tout, sur son exceptionnel caractère authentique. Depuis des siècles ce petit pays, moitié grand que la France, a su préserver ses traditions et son indépendance. Pensez que dans cette région du monde, seule la Roumanie a su résister pendant plus de 400 ans aux invasions Ottomane ! Les touristes seront en permanence surpris par son ambiance ‘’latine’’ dans un environnement régional dominé par les influences slaves et byzantines. Ce pays est une mosaïque avec une histoire bigarrée fortement influencée par une culture chrétienne ancestrale qui donne lieu à un patrimoine architecturale d’une très grande diversité. Toutes ces curiosités : Romaines, Orthodoxes, Byzantines et enfin Austro-Hongroises sont à découvrir avec, en particulier, les sites classés par l’Unesco comme patrimoine mondial naturel et culturel.

Richesse culturelle

Carrefour du monde occidental et de la sphère byzantine le peuple Roumain est le seul à  être à la fois latin et orthodoxe. Ce maillage donne lieu à une richesse cultuelle d’une grande originalité. Les nombreuses églises et monastères laisseront les visiteurs subjugués par les décorations de peinture et d’icônes extérieurs qui sont uniques dans le monde. C’est le cas en Bucovine ou les monastères Arbore, Humor, Voronet, Moldovita, Sucevita, possèdent des fresques peintes dans des nuances originales de bleu, rouge, jaune et vert, qui couvrent les murs extérieures. Ils sont uniques au monde et font partie du Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

 

Chaque région valorise ses différences :

 

Les villages de Transylvanie, fondés par les colons saxons au XIIème siècle, sont fortifiés autour d’une église et d’un château fort. 7 parmi les 150 sont inscrit dans le Patrimoine Mondial par l’UNESCO.

 

Ce n’est qu’en Maramures que l’on peut observer l’admirable travail sur bois des portails traditionnels minutieusement sculptés et des églises qui présentent une architecture élancée, expression singulière de la spiritualité paysanne. Les flèches des clochers à la finesse incomparable se dressent vers le ciel et défient le temps. C’est le cas notamment pour les villages des vallées Mara, Iza, Cosau, Viseu et Tisa (patrimoine Mondial de UNESCO).

 

Le monastère Hurez (patrimoine Mondial de UNESCO) vaut un déplacement  à part entière. Situé en Valachie, au pied des montagnes, au milieu des forêts, ces édifices illustrent parfaitement l’activité artistique, spirituelle et sociale de son époque. Hôpital, bibliothèque, atelier de peinture, grandes églises et oratoires témoignent de l’immense rayonnement que ce complexe a pu exercer à son époque.

 

De l’eau et du soleil

Avec plus de 2000 sources d’eaux thermales ou minérales (un tiers de sources d’Europe) et 70 stations de santé, La Roumanie est la destination ‘’bien être’’ par excellence, avec point important, des prix très raisonnables. C’est aujourd’hui ‘’tendance’’, mais en Roumanie la remise en forme est une tradition très ancienne puisque la plus part de ces stations, situées principalement sur la Mer Noire, furent fondées par les Romains.

 

Des circuits variés

30% de la Roumanie sont des régions montagneuses et permettent des découvertes de paysages insolites. Vivez des expériences authentiques dans la vie des villages moyenâgeux, empruntez le petit train du Maramures pour observer paisiblement une nature sauvage et colorée, randonnez dans les neiges de moyenne montagne et skier la nuit sur les pistes éclairées des stations se sport d’hivers des Carpates.

 

La route de vins

Ce que beaucoup ignore, c’est que la Roumanie est le douzième producteur mondial de vin, ce qui la place comme une destination de choix, tant par la qualité et la variété de ses vignobles.  Sur la quasi-totalité du territoire, sont alignées des vignes qui habillent les douces collines de ce pays dans une ambiance colorée et bucolique : vielle cave, dégustations variés, crus célèbre depuis l’antiquité comme le célèbre Cotnari qui fut tant célébré du temps de Romain. La route des vins est, surtout à l’automne, un fascinant voyage.

 

Le Delta de Danube

L’UNESCO, l’organisation des nations unis pour l’éducation, la science et la culture a adopté en 1972 un traité international concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel. La Roumanie a obtenu l’inscription de 7 de ses sites dont Delta du Danube comme patrimoine naturel offrant une des plus vastes zones humides et l’une de plus grandes étendues de végétation de roseaux au monde. C’est pour le visiteur une occasion d’observer la nature comme au premier jour de sa création avec ses canaux, ses marais, ses lacs, ses dunes de sables et ses immenses étendues de nénuphars blancs et jaunes entre lesquels émergent des ilots flottants. Le ciel est strié des trajectoires croisées des pélicans avec les cygnes et les cormorans et les 300 autres espèces d’oiseaux que constitue la faune de cette gigantesque réserve naturelle.

 

Le tourisme d’affaires

Avec des prix plus compétitif que ses concurrents directs, le tourisme d’affaire se développe rapidement en Roumanie. Porté par l’ouverture de ciel avec 4 compagnies qui assurent la liaison avec la  France, soutenu par la présence d’hôtels modernes de chaines internationales, l’organisation de séminaires et conférences est une opportunité à étudier en particulier grâce à des salles bien équipée et du personnel bien formés.

 

Culture

Savez-vous que tous les ans Bucarest accueil, en septembre, le plus grand festival de musique classique jamais produit ?  Pendant près d’un mois ce sont bien les plus grands orchestres et les meilleurs solistes au service des œuvres les plus prestigieuses du répertoire classique que l’on peut entendre. Le festival de George Enescu, du nom du musicien roumain, fait vibrer la capital des symphonies de Mozart, Bruckner ou Liszt, des concertos de Tchaïkovski ou de Brahms interprétés par les plus grand Zubin Mehta, Daniel Barenboïm, Hélène Grimaud…Les amateurs ou simplement les curieux peuvent passer d’un concert à un autre et consommer… de l’harmonie sans modération. L’unique, le rare, le cher devient pendant 3 semaines accessible pour tous.

Créé en 1958 en hommage à Enescu, le festival avait été supprimé par le régime communiste en 1971 mais a pu reprendre après la chute du dirigeant roumain Nicolae Ceausescu en 1989. Il attire tous les deux ans des dizaines de milliers de spectateurs

Le compositeur et violoniste roumain George Enescu (1881-1955), est connu entre autres pour ses rhapsodies roumaines et pour avoir été le maître de Yehudi Menuhin.

Vous ne trouvez qu’en Roumanie 

 Vous trouverez en Roumanie les dernières forêts sauvages d’Europe dans lesquelles vivent quelque 6200 ours bruns. Vous visiterez la plus longue grotte de sel (3234m). Vous connaîtrez les volcans de boue de Pacele-Beceni, le nénuphare d’eau thermale.

Découvrez Cluj-Napoca, ville emblematique du nord-ouest de la Roumanie