Palmiers

Roadtrips aux Etats-Unis : 6 lieux pour esquiver la foule

Vous souhaitez partir à l'aventure aux USA tout en évitant les foules ? Vous êtes au bon endroit !

Après presque 20 mois de Travel Ban, synonyme de fermeture des frontières américaines pour les voyageurs européens, les Etats-Unis ont rouvert aux voyageurs vaccinés le 8 novembre 2021. Toutefois, vous avez peut-être envie d’éviter la foule pour votre prochain roadtrip américain. Voici quelques idées pour une aventure solitaire.

Envie de calme ? De ne pas croiser des foules de voyageurs et des cars de touristes ? Marre des grandes villes bondées ? Des voyageurs bruyants ? Des files d’attente ? Voici 6 idées dans les Lower 49, c'est-à-dire les 49 Etats des Etats-Unis (l’Alaska est hors catégorie question solitude), pour trouver le calme. 

DAKOTA DU NORD

Cap d’abord sur les Grandes Plaines et l’Upper Midwest. Le Dakota du Nord, collé au Canada, n’est pas forcément l’Etat qui vous viendra de suite à l’esprit en organisant un voyage aux Etats-Unis. Et pourtant, il a quelques atouts. Pensez à la jolie et dynamique Fargo, dont le nom a inspiré le film mythique des frères Coen, à la capitale Bismarck, où se trouve le premier poste avancé pour la guerre des Black Hills, le Fort Abraham Lincoln, où le général Custer avait posé ses valises. A l’ouest, le paysage devient plus accidenté et l’on découvre Medora, qui abrite un show musical connu dans tous les Etats-Unis, le Medora Musical. A quelques kilomètres, le Theodore Roosevelt National Park (l’ancien président y avait un chalet et venait y chasser) comblera vos envies de solitude. 

ISLE ROYALE NATIONAL PARK - MICHIGAN

Des très nombreux parcs nationaux qui constellent les Etats-Unis, Isle Royale est le moins visités de tous les parcs des Lower 49. A peine 18 000 personnes par an, quand 6 millions visitent le Grand Canyon… Il faut dire que ce petit parc, ouvert seulement du 16 avril au 31 octobre, n’est pas aussi accessible. Il faut prendre un bateau sur le lac Supérieur depuis Houghton, Copper Harbor (Michigan) ou Grand Portage (Minnesota). Une fois sur place, à vous les randonnées, les sorties en kayak et, avec un peu de chance, l’observation des élans qui adorent cette île de 72 km de long. 

CHANNEL ISLANDS NATIONAL PARK - CALIFORNIE

Trouver du calme en Californie, c’est tout à faire possible et pour cela, pas besoin de choisir un désert (Anza-Borrego ou Death Valley). Au large de Ventura, au nord de Los Angeles, les Channel Islands, quatre îles presque désertes, Anacapa, Santa Cruz, Santa Rosa, San Miguel, n’attendent que vous. Seulement 30 000 visiteurs par an pour cet immense terrain de jeu pour les randonneurs, kayakistes et les campeurs. Trouvez les renards (Island fox), on ne les voit qu’ici.

BIG BEND NATIONAL PARK - TEXAS

Le Lone Star State est un immense contraste, entre les mégalopoles Houston ou Dallas, et les ranchs à perte de vue. Dans l’ouest, à la frontière mexicaine, le long du Rio Grande, se trouve le parc national de Big Bend. 3000 km2 entre désert du Chihuahua, monts Chisos et vallée du Rio Grande peuplés de lions des montagnes, d’ours, de pécaris, de Grand Géocoucous (Bip-Bip !). Ne manquez pas le coucher de soleil sur le Window Trail

CAPITOL REEF NATIONAL PARK - UTAH

Des Mighty Five, les cinq grands parcs nationaux de l’Utah (Bryce Canyon, Zion, Arches, Canyonlands, Capitol Reef), Capitol Reef est sans conteste le moins connu et le moins fréquenté. Pourtant, sur la mythique Scenic Byway 12, il offre de nombreuses possibilités. Après avoir découvert l’oasis de Fruita, ses vestiges historiques et ses vergers, pensez à Cathedral Valley (si vous avez la bonne voiture et ses « cathédrales » de rochers rouges et ocres. 

LOST COAST - CALIFORNIE

Longeant l’océan Pacifique, les routes 1 et 101 font partie de la légende californienne. Le secteur de Big Sur entre San Francisco et Los Angeles est un must de tout voyage américain. Mais pour les solitaires, direction le nord de la Californie. Sur un peu plus de 150 kilomètres, la route 101 rentre dans les terres. Il était trop difficile de construire une route dans les montagnes escarpées du secteur. Sur le littoral, d’anciennes villes de bûcherons et de pêcheurs résistent sur cette Lost Coast (« la côte perdue »). Il faut 45 minutes en voiture sur une route sinueuse pour découvrir par exemple Shelter Cove, 700 habitants, et son calme olympien. Au programme : observation de baleines, plages de sable noir, plongée et pêche. 

 

Découvrez où se situent les différents endroits évoqués :

Rédacteurs : Delphine & Jean-Philippe, Lost In The USA

DÉCOUVREZ LA PAGE DÉDIÉE À CE BLOGUEUR

LEUR BLOG

Crédit photos : Lost in the USA & Jeanetta Richardson-Anhalt, pexels