Cet été, vous envisagez pour la première fois de faire un voyage en van en famille. Vous êtes à la fois très excité et très stressé. Voyager en van est une aventure merveilleuse mais elle se prépare à l’avance. C’est pourquoi le Salon Mondial du tourisme vous donne tous ses conseils pour bien préparer votre premier road trip en van et le rendre inoubliable.

Tester un week-end en van

Vous rêvez d’un voyage en van en famille mais vous avez aussi beaucoup de doutes et de questions en suspens. Vous avez peur d’idéaliser un peu cette vie de bohème et d’être déçu. Pourquoi ne pas partir en week-end pour vous frotter à la réalité. En effet, la vie en van est certes synonyme de liberté, de nuits dans la nature et de vie au grand air, mais elle implique aussi des douches froides ou pas de douches du tout, une cohabitation à plusieurs dans un petit espace, un confort minimaliste.

 

Louer ou acheter un van

Cette décision dépend vraiment de votre projet sur le long terme. Vous savez que le van sera dorénavant votre nouvelle façon de voyager. Dans ce cas, il est temps d’acheter un véhicule. En revanche, si le périple en van que vous prévoyez cet été est un coup d’essai, louer un van semble l’option adéquate. Les agences de location proposent des vans très bien équipés qui rendront votre première expérience encore plus confortable. Certains vanlifers achètent aussi parfois leur van dans le pays qu’ils visitent puis le revendent à la fin du road trip.

Faire la révision du van

C’est parti pour 15 jours de voyage en toute liberté ! Vous allez faire des centaines voire des milliers de kilomètres … Avant le départ, quelques petites vérifications s’imposent. Pression des pneus, niveau d’huile, réglages des phares…faites un contrôle général de l’état de votre véhicule. Cela vous évitera peut-être de tomber en panne au milieu de nulle part.

 

Préparer son itinéraire en van ou improviser

Tout dépend de vos envies et de votre esprit ou pas d’aventure ! Si vous voyagez en famille pour la première fois, il peut être rassurant de préparer un peu son itinéraire, tout en se laissant l’opportunité d’en changer. Vous pouvez aussi prévoir la première nuit en camping ou chez l’habitant. Si vous partez en haute saison dans des lieux touristiques, n’oubliez pas de réserver une place à l’avance pour votre van. Si vous préférez vous laissez porter par le vent, cherchez avant la tombée de la nuit. S’endormir pour la première fois en pleine campagne, est toujours une petite source d’angoisse. Mais quelle émotion de se retrouver au réveil, seul au monde face à une vue époustouflante !

Maison mobile avec des bicyclettes sur le voyage de route

Définir son budget

Voyager en van n’est pas forcément synonyme de voyage économique. Les dépenses principales d’un road trip en van comprennent :

  • La location éventuelle du van. C’est une part importante du budget. Les prix varient selon la taille, le niveau de confort du véhicule, la saison. Si vous rêvez de rouler dans un vieux combi des années 60, la facture risque de monter encore plus,
  • Le carburant est le deuxième poste de dépense pour un voyage en van. Le budget dépendra du nombre de kilomètres et de la consommation du van,
  • Le coût des péages pour arriver à destination. Les vans sont classés catégorie 1 sur l’autoroute mais si vous choisissez un fourgon ou un camping-car de plus de 2 mètres de haut, vous passez en catégorie 2 ou 3,
  • Les lieux que vous choisirez pour dormir. Bien sûr, si vous optez pour des nuits en pleine nature, cela ne vous coûtera rien mais il peut être agréable une fois de temps en temps de dormir dans un camping pour prendre une bonne douche ou faire le plein d’eau et d’électricité,
  • Le coût des parkings en ville ou dans certains villages touristiques n’est pas à négliger,
  • Bien sûr, la nourriture est une partie importante du budget. En van, on peut faire sa cuisine ce qui fait faire de bonnes économies. Vous pourrez faire des courses avant de partir et vous réapprovisionner en cours de route. Mais en vacances, on a aussi envie de se faire plaisir en mangeant au restaurant de temps en temps,
  • Enfin, prévoyez un peu d’argent pour les excursions et les petits plaisirs : s’offrir un apéro en terrasse, craquer pour un souvenir local…

S’entraîner à conduire un van

Pour conduire ce type de véhicule, un permis B suffit. Mais un van est plus haut et plus large qu’une voiture. Une petite prise en main avant de partir peut être utile. Allez sur un parking ou une route peu fréquentée pour vous entraîner à la conduite. Le jour J, vous serez en confiance pour embarquer toute la famille !

 

Ne rien oublier avant de partir

Un van est un espace restreint. Essayez de vous contenter des objets indispensables dont voici une liste non exhaustive :

  • les papiers d’identité, papiers d’assurance de la voiture, votre permis de conduire. Pensez à les scanner et à effectuer une copie papier de ces documents
  • un GPS indispensable pour vous repérer et trouver les spots où dormir
  • une glacière électrique
  • un bidon d’eau qu’il ne faudra pas oublier de remplir régulièrement
  • une rallonge électrique pour se raccorder aux branchements dans les campings
  • des produits de vaisselles et de salle de bain écologiques
  • des sacs poubelles biodégradables
  • une lampe torche et des piles de rechange
  • du fil à linge et des pinces à linge
  • une caisse à outil
  • une trousse de secours.

S’ouvrir à l’aventure

Vous avez minutieusement préparé votre voyage en van et vous êtes prêt à partir en famille. Il est temps de profiter ! Mais pour vivre à fond cette aventure, n’essayez pas de tout contrôler. Laissez-vous porter par vos rencontres et vos coups de cœur.

 

Envie d’organiser un road trip en van avec votre famille ? Inscrivez-vous dès maintenant au Salon Mondial du Tourisme  pour faire le plein d’idées et rencontrer les professionnels du secteur.